Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault
Audio fil du lundi 21 janvier 2019

Le roman Blanc : la quête identitaire de Deni Ellis

Publié le

Un libre blanc et beige. On y voit l'ombre d'un homme ou d'une femme.
Le livre « Blanc », de Deni Ellis Béchard publié à Alto   Photo : Alto

Blanc, le quatrième roman très personnel de Deni Ellis Béchard, a fait l'objet d'une analyse commune des membres de notre club de lecture. Le thème exploré est la quête d'identité et la recherche du sens à la vie à travers les yeux des autres. Ludmila Proujanskaïa va même comparer ce roman à L'étranger, de Camus. Sophie Lorain a aimé sa lecture, tout comme Émilie Dubreuil, malgré « une construction narrative un peu paresseuse ».

Blanc, Deni Ellis Béchard (traduit par Dominique Fortier), Altò, 21 janvier 2019
Résumé de l'éditeur :
Deni Béchard s’envole vers la République démocratique du Congo pour enquêter sur l’insaisissable Richmond Voos, un soi-disant militant écologiste que l’on devine corrompu jusqu’à la moelle. Entre ciel et terre, il fait la connaissance de Sola, une Américaine qui se rend à Kinshasa afin d’aider une jeune orpheline qui se dit possédée par un démon. Leurs recherches permettront de lever le voile sur les conflits d’intérêts qui gangrènent les grandes organisations internationales et sur les tensions raciales encore bien palpables en Afrique comme en Amérique.

Dans un monde où saints et pécheurs se confondent, l’enquête de Deni débouche sur un dédale de nouveaux questionnements touchant aux fondements mêmes de l’identité.

Chargement en cours