•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'hommage à « la Corriveau » de David Ménard, lu par Jean-Paul Daoust

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

L'hommage à « la Corriveau » de David Ménard, lu par Jean-Paul Daoust

Audio fil du vendredi 18 janvier 2019
Le poète apparaît au micro, avec une bouteille de mousseux à ses côtés.

Jean-Paul Daoust, en habit d'après-ski selon Marie-Louise Arsenault, parle de l'auteur David Ménard.

Photo : Radio-Canada / Christian Côté

Du fond de son cachot, Marie-Josephte Corriveau, dite « la Corriveau », attend la mort et se remémore les événements qui l'ont menée à sa perte, notamment sa rencontre ardente avec Louis-Étienne Dodier, son second mari, et les circonstances nébuleuses de son décès duquel on l'accuse. Jean-Paul Daoust revient sur cette histoire à travers la lecture d'un poème de David Ménard.

L'auteur né dans les années 1980 à Green Valley, dans l'Est de l'Ontario, a revisité le mythe de cette sorcière du folklore québécois en lui insufflant humanité et passion pour en faire un personnage d'une étonnante modernité.

David Ménard est fasciné par les laissés-pour-compte de l'histoire. Il a publié un roman, Nous aurons vécu nous non plus, et plusieurs recueils de poésie. L'extrait lu par Jean-Paul Daoust est tiré de Poupée de rouille (Nouvelle fenêtre), paru l'an dernier aux Éditions L'Interligne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi