•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

Où se cache le clone du dernier baby-boomer?

Audio fil du vendredi 18 janvier 2019
Les deux comédiens sont en pleine prestation devant feuilles et micros.

Le comédien Olivier Morin semble roucouler lors de la lecture d'un texte de son cru, Le clone est triste, écrit en compagnie de Guillaume Tremblay. À ses côtés, Émilie Bibeau.

Photo : Radio-Canada / Christian Côté

La nouvelle création d'Olivier Morin et Guillaume Tremblay, Le clone est triste, est une dystopie qui se déroule à la fin du 21e siècle alors que les baby-boomers ont complètement disparu, sauf un. Celui-ci est soupçonné de s'être cloné, ce qui déstabilise l'équilibre du monde. « Cette enquête pour retrouver le dernier baby-boomer sur terre est menée par une équipe de marquis », explique Olivier Morin.

Il raconte que ceux-ci ont renoncé à toute la technologie pour simplement discuter dans leur salon de poésie et d'autres affaires du monde, à la manière de l'aristocratie.

La pièce de théâtre Le clone est triste (Nouvelle fenêtre) met en vedette Navet Confit, Marie-Claude Guérin, Olivier Morin, Philippe Prud’homme et Guillaume Tremblay. Elle sera présentée au Théâtre Aux Écuries du 29 janvier au 16 février.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi