•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

Rattrapage du 14 janv. 2021 : Le livre noir du sport, récit familial et afrofuturisme

Rattrapage

  • « Ce n'est pas un livre facile à lire, mais il est très instructif. » Violences sexuelles, radicalisation, homophobie, paris truqués... Le livre noir du sport, de Patrick Karam et Magali Lacroze, revient sur les travers cachés du sport. L'ancien skieur acrobatique Jean-Luc Brassard et le journaliste Alexandre Gascon l'ont lu et le recommandent vivement.

  • « Nous n'étions pas conscients de l'ampleur des sacrifices que ma mère a posés pour que ma sœur et moi soyons au Québec à faire ce que l'on aime. » Djibril et Yasmine Phan Morissette rendent hommage à leur mère et à leur grand-mère dans la BD Khiêm : terres maternelles. Les deux ont travaillé sur des bribes de souvenirs, glanés ici et là, entre le Québec et le Vietnam, et ont ainsi pu recoller des morceaux d'histoires qui constituent l'épopée familiale.

  • Les facultés de prédiction d'Octavia E. Butler impressionnent Karoline Georges et Samuel Archibald, qui ont adoré l'univers dystopique de La parabole du semeur. Reine de l'afrofuturisme, l'écrivaine américaine a prédit dans ce roman postapocalyptique qui rappelle La route, de Cormac McCarthy, la déchéance américaine et la montée en puissance d'un président despote.

Vous aimerez aussi