•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

Rattrapage du 24 août 2020 : Porno québécoise et le roman Chavirer

Rattrapage

  • Pornodyssée, de Jean-Marc Beausoleil : dans les eaux troubles du porno québécois

    « Les gens ont le droit de faire ce qu'ils veulent. Je suis pour les acquis de la révolution sexuelle des années 60, qui dit qu'un adulte consentant peut disposer de son corps comme il veut [...], mais c'est aussi une très grosse industrie qui broie certaines personnes qui s'y adonnent. » L'écrivain et professeur de littérature Jean-Marc Beausoleil révèle les contradictions de l'industrie XXX québécoise dans son essai Pornodyssée.

  • Chavirer, de Lola Lafon, renverse le club de lecture

    Lola Lafon, qui s'est intéressée à l'histoire de la gymnaste Nadia Comaneci dans La petite communiste qui ne souriait jamais, explore dans un nouveau roman les mécanismes de la prédation sexuelle, de la souffrance et du pardon. Le club de lecture, composé d'Anne-Marie Cadieux, Ludmila Proujanskaïa et Marc Coiteux, a été happé par la force d'écriture dans Chavirer.

Vous aimerez aussi