•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

Rattrapage du 3 avr. 2020 : Erika Soucy, Zen Bamboo et Guillaume Lambert

Rattrapage

  • Erika Soucy : l’importance de la poésie en période de confinement

    La poésie peut aider les gens en période de confinement, croit la poète, dramaturge, scénariste et comédienne Erika Soucy : « C'est le seul genre littéraire qui me comble dans une prise de parole, parce que [la poésie] n'offre pas toutes les réponses, affirme-t-elle. Elle permet de vraiment transposer avec des images les émotions qu'on ressent sans trop les intellectualiser. » Dans sa « liste de l'invitée », Erika Soucy fait la part belle à des œuvres littéraires.

  • Un magnifique hommage à l’amitié signé Marie-Ève Milot

    Dans son « Micro ouvert », la comédienne, autrice et metteuse en scène Marie-Ève Milot rend un magnifique hommage à son éternelle complice, Marie-Claude St-Laurent. Ensemble, elles ont écrit plusieurs pièces de théâtre.

  • Des poèmes d’Anne Hébert lus par Jean-Paul Daoust

    Notre poète en résidence lit des extraits de Poèmes, d'Anne Hébert, une autrice importante pour lui. Jean-Paul Daoust avait 17 ans lorsqu'il a découvert cette œuvre, qui comprend Le tombeau des rois et Mystères de la parole. La vie a fait en sorte qu'il a côtoyé la grande Anne Hébert plus tard.

Vous aimerez aussi