•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

Audio fil du jeudi 3 octobre 2019

Rattrapage

  • Perrine Leblanc et Michel Tremblay : pour ou contre publier tous les ans?

    Certains écrivains sont si prolifiques qu'ils publient ponctuellement et sans relâche un livre par année. On peut penser à Amélie Nothomb, qui en 26 ans n'a manqué aucune rentrée littéraire, mais aussi aux inépuisables Éric-Emmanuel Schmitt, Stephen King, Robert Lalonde ou même Simon Boulerice. Y a-t-il des avantages ou des inconvénients à publier à cette cadence effrénée? On tente de répondre à cette question avec Michel Tremblay et Perrine Leblanc.

  • Une heure avec l'historien et écrivain Ivan Jablonka

    « La force inouïe du patriarcat, c'est qu'il finit par être confortable pour tout le monde, et l'on comprend qu'il faille une force tout aussi inouïe pour le remettre en question », écrit Ivan Jablonka dans son essai Des hommes justes. L'historien et écrivain français se qualifiant d'anti-machiste souhaite ébranler les fondements mêmes du patriarcat tout en proposant différentes manières de vivre ses masculinités.

  • Des hommes justes, d'Ivan Jablonka : un plaidoyer pour la fin du patriarcat

    Dans son essai Des hommes justes, Ivan Jablonka propose trois nouvelles définitions de la masculinité  une « masculinité de non-domination », qui encourage le partage du pouvoir, de la parole, des responsabilités et du sacré avec les femmes; une « masculinité de respect », qui se veut un refus absolu de la violence et un respect total du consentement; et enfin « une masculinité d'égalité », qui prêche la volonté profonde d'être égalitaire avec les femmes dans toutes les sphères sociales.

Vous aimerez aussi