•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 20 h)

Audio fil du lundi 25 mars 2019

Rattrapage

  • L'actualité vue par les livres avec Nicolas Tittley : l'eau potable

    La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, en entrevue au Devoir, affirmait que la quantité d'eau distribuée au Québec demeure plus élevée de 28 % que la moyenne canadienne, et supérieure de 55 % à celle de l'Ontario. Pour mieux comprendre notre rapport à l'eau potable, Nicolas Tittley propose deux ouvrages sur le sujet.

  • Critique de l'opéra Twenty-Seven par Éric Dupont et Luis Clavis

    L'opéra Twenty-Seven, de Ricky Ian Gordon et Royce Vavrek, invite les spectateurs à entrer dans le légendaire salon parisien de Gertrude Stein, qui y recevait Hemingway, Picasso, Fitzgerald et d'autres artistes de la « génération perdue ». Luis Clavis et Éric Dupont donnent leurs avis sur cet opéra, présenté au théâtre Centaur.

  • Le récit Épiphanie, de Myriam Beaudoin : devenir mère à tout prix

    « Avoir un enfant, c'est un privilège, un immense cadeau. C'est une grâce, mais c'est aussi la fin d'un long tunnel. » À la suite d'Un petit bruit sec, de Hadassa et de 33, chemin de la baleine, Myriam Beaudoin publie Épiphanie, un récit intime inspiré des embûches qu'elle rencontre pour assouvir son désir de maternité. L'écrivaine cherche à expliquer la douleur que vivent les parents infertiles, et les solutions, parfois frauduleuses et farfelues, qu'on leur propose.

  • Le roman Le sport des rois séduit le club de lecture

    « C'est un grand roman », disent à l'unisson les chroniqueuses Ludmila Proujanskaia, Geneviève Guérard et Émilie Dubreuil à la suite de leur lecture du roman Le sport des rois, de C.E. Morgan. L'autrice est, selon elles, une digne héritière de la tradition des grands romans américains du 20e siècle et elle réussit avec brio à aborder des thèmes délicats, tels que l'esclavage, la misogynie et le racisme.

Vous aimerez aussi