•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

Audio fil du lundi 22 octobre 2018

Audio fil

  • Deux ouvrages à lire sur l'éducation sexuelle des enfants, selon Nicolas Tittley

    Depuis la rentrée des classes, tous les élèves québécois du primaire et du secondaire suivent le nouveau programme d'éducation à la sexualité. Instauré par le Parti libéral, ce programme aborde notamment des sujets comme les situations d'agression sexuelle, l'orientation sexuelle et des notions de consentement. Pour réfléchir à la question de l'éducation sexuelle des jeunes, le journaliste Nicolas Tittley propose deux ouvrages : l'un de l'auteur américain Jonathan Zimmerman, et l'autre de la sexologue québécoise Jocelyne Robert.

  • L'historien au service du débat public : la question du crucifix à l'Assemblée nationale

    « Ce crucifix a été instauré par Maurice Duplessis dans les années 40 afin de symboliser l'union de l'Église et de l'État. Sachant cela, [...] c'est à la société de se saisir de ce débat et de poser les questions qui s'imposent. » Par la lorgnette de la science historique, l'intellectuel et historien Pierre-Luc Brisson aborde l'épineux débat entourant la présence du crucifix à l'Assemblée nationale. Il démontre qu'il ne faut pas tout mêler et qu'il existe une nette distinction entre la mémoire, le patrimoine et l'histoire.

  • Donner aux enfants le goût de cuisiner, c'est possible selon Hélène Laurendeau

    « La cuisine, c'est un mélange de magie, d'art plastique, de chimie et de merveilleux. Voilà ce que je veux transmettre [aux jeunes] avec ce livre », dit la diététiste-nutritionniste Hélène Laurendeau. Avec l'aide de sa complice, la chef et nutritionniste Catherine Desforges, elle publie son premier ouvrage jeunesse : Je cuisine avec toi. Loin des livres de recettes traditionnels, son ouvrage propose plutôt une autre façon pour les jeunes de découvrir et de s'approprier la cuisine.

  • Tenir jusqu’à l’aube : portrait d'une mère au bord de la crise de nerfs

    Tenir jusqu'à l'aube, le quatrième roman de Carole Fives, a fait l'objet d'une analyse commune chez les membres de notre club de lecture. L'autrice française aborde les déboires de la monoparentalité et elle interroge l'idée même d'une mère parfaite. Même si Isabelle Craig « n'a pas cru au personnage », Rafaële Germain et Marc Coiteux ont été touchés par ce livre qui est comparé par la presse française au roman Chanson douce (prix Goncourt 2016), de Leila Slimani.

Vous aimerez aussi