•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Audio fil du vendredi 7 septembre 2018

Rattrapage

  • La liste de Danielle Trottier

    L'auteure d'Unité 9 et de Cheval-Serpent parle de la fin de ces deux séries, dévoile qu'elle a reçu un don à la naissance et répond au questionnaire culturel de Marie-Louise Arsenault.

  • La réunification des deux Corées : l’amour au temps de l'alzheimer

    « On était comme deux moitiés qui s'étaient perdues et qui se retrouvaient. C'était merveilleux. C'était comme si la Corée du Nord et la Corée du Sud ouvraient leurs frontières, qu'elles se réunifiaient et que les gens qui avaient été empêchés de se voir pendant des années se retrouvaient. » Les comédiens Marie-Josée Bastien et Bruno Marcil récitent un touchant extrait de la pièce de Joël Pommerat, qui utilise l'image des deux solitudes coréennes pour parler de l'amour d'un homme pour sa femme dont la mémoire fait défaut.

  • Mélissa de La Fontaine et le pouvoir de changer les choses

    « À toi qui penses que ça ne sert à rien d'essayer. Qui préfères critiquer ceux qui plongent que de, toi-même, te mouiller. Qui penses que tout va bien dans le meilleur des mondes. Ou plutôt qui travailles fort pour t'en convaincre. J'ai vraiment de la difficulté à te comprendre. Et ce n'est pas par manque d'efforts. » La conférencière et consultante Mélissa de La Fontaine livre un vibrant plaidoyer contre le déni qui motive les comportements de ceux qui ne sont pas alarmés par les problèmes liés à l'environnement.

Vous aimerez aussi