•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

Audio fil du jeudi 7 juin 2018

Rattrapage

  • « C'est un roman aux thèmes universels, [...] d'une grande humanité », affirme Michel Tremblay au sujet du livre N'essuie jamais de larmes sans gants, de l'auteur suédois Jonas Gardell. Quant à lui, Simon Boulerice s'est délecté de cette lecture qu'il dit bouleversante, qui explore l'amour naissant entre deux garçons dans la Suède des années 80. Les deux auteurs expliquent l'importance de cette œuvre qui a remporté le Prix des libraires dans la catégorie du roman hors Québec.

  • « Un romancier, c'est comme un chien : il se promène partout, il court, mais il ne voit rien. Le chat [analogie du poète], lui, ne bouge pas, mais il voit tout. » L'écrivain et professeur Yvon Rivard accorde une heure d'entrevue à Marie-Louise Arsenault et revient sur les grands pans de sa vie. L'auteur de L'ombre et le double parle de son enfance à traîner dans les bois, de son voyage initiatique en Inde, de sa passion pour les livres qu'il sacralise, et convainc d'être devenu ce sage félin.

  • « Je ne suis pas un amateur de romans, sauf s'ils sont écrits par des gens qui ont trempé dans la poésie », clame l'écrivain Yvon Rivard. Il a concocté une liste de cinq ouvrages qui l'ont marqué tantôt par leur puissance poétique, tantôt par leur finesse d'esprit. De Virginia Woolf à Gabrielle Roy en passant par Hermann Broch, ses choix sont très inspirants.

Vous aimerez aussi