•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

Audio fil du jeudi 10 mai 2018

Rattrapage

  • Ta-Nehisi Coates réagit aux propos de Kanye West

    Le journaliste et auteur Ta-Nehisi Coates, connu pour son livre coup de poing Une colère noire, publie un essai dans The Atlantic intitulé I'm not Black, I'm Kanye. Il revient sur les propos controversés du rappeur habitué aux scandales Kanye West, qui suggérait que 400 ans d'esclavage « ressemblait à un choix » et réitérait dans la même foulée sa confiance envers Donald Trump. Aurélie Lanctôt décortique ce « texte-évènement » de Coates qui a fait couler beaucoup d'encre.

  • Nanimissuat : Île-tonnerre, de Natasha Kanapé Fontaine : estomper la colère avec la poésie

    « Il faut que j'aille au bout de cette colère pour la comprendre. » La militante, artiste et autrice Natasha Kanapé Fontaine fait paraître Nanimissuat : Île-tonnerre, un recueil de poésie qui agit comme un baume sur sa colère. La poète innue explore l'histoire autochtone à travers le regard de trois générations, celle de sa grand-mère, celle de sa mère et la sienne. Elle tente aussi, par sa prose, de se défaire de ce legs et d'alléger le fardeau qui y est lié.

  • Une défaite « sucrée » pour Antonine Maillet

    C'est une journée mi-douce mi-amère pour Antonine Maillet, qui se fait éliminer de la course, mais qui célèbre son anniversaire aujourd'hui. Elle compense la défaite avec des bulles et du gâteau en compagnie de tous les combattants. Elle demande humblement à Naomi Fontaine de l'accepter dans ses rangs pour défendre les couleurs du livre Ligne brisée et ainsi s'opposer au « boys club » formé par Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques, Ibrahima Diallo et Russell Smith.

  • Sixième et dernier débat : l'héritage des oeuvres

    Pour cette dernière séquence argumentaire du Combat national des livres, Russell Smith et Naomi Fontaine réféchissent à la portée de leur oeuvre respective dans le temps. Quel héritage auront ces livres sur les générations à venir? Selon Russell Smith, Margaret Atwood a déjà prouvé sa capacité de clairvoyance, notamment avec La servante écarlate, dont le scénario se phophétise lentement. Quant à Naomi Fontaine, elle croit fermement que l'œuvre de Katherena Vermette a déjà une incidence positive dans la société puisqu'elle met en lumière la souffrance des femmes autochotones.

Vous aimerez aussi