•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

Audio fil du vendredi 20 avril 2018

Audio fil

  • Angèle Dubeau : carburer à la chair de poule

    Le parcours d'Angèle Dubeau est cousu d'innombrables succès, d'ardeur joyeuse et de perfectionnisme sans relâche. Après une grande tournée québécoise qu'elle a annoncée comme étant sa dernière, la violoniste de calibre international prépare son 42e album, avec ses éternelles complices de La Pietà. Elle répond au questionnaire de Marie-Louise Arsenault.

  • Le temps de l'amour de Laetitia Isambert

    Défaite par un chagrin d'amour, la jeune comédienne Laetitia Isambert s'est raccrochée à l'œuvre de Françoise Hardy. Baignée par la mélancolie des chansons d'Hardy, elle s'est éprise de la musique comme de la femme, au point de créer L'anamour, un spectacle musical et théâtral rendant hommage à l'icône de la chanson française.

  • Les jeunes d'aujourd'hui cultivent l'espoir, malgré l'effondrement imminent de la civilisation

    Si les plus âgés ont tendance à poser un regard nostalgique sur leurs jeunes années, les jouvenceaux d'aujourd'hui vivent les leurs taraudés par une angoisse généralisée, coincés entre la crise économique et l'apocalypse écologique. Le tout jeune slameur Iznogood et l'assez jeune poète Baron Marc-André Lévesque s'affrontent dans un combat de mots sur le thème de la jeunesse, celle qui s'accroche à l'espoir qui flotte dans un pichet de pilsner au fond du bar, à côté de la table de billard.

  • Les aveux de Léa Stréliski : « Je ne sais plus lire depuis que j'ai des bébés »

    « Avant d'avoir des bébés, j'avais un cerveau. Ils l'ont abîmé, et pas juste ça d'ailleurs! » L'humoriste et jeune maman Léa Stréliski passe aux aveux : elle a perdu la capacité de lire de longues œuvres. Entre son fil Twitter, une analyse d'un quelconque déboire de Trump et une énième lecture de Caillou, où sont passées les grosses briques littéraires? Heureusement pour nous, les trois enfants de Léa Stréliski n'ont pas abîmé son sens de l'humour.

  • Un peu de pudeur, que diable!

    « Qu'a-t-on fait de la pudeur? Où est donc passé ce mot trop timide pour se défendre? », se demande le poète Jean-Paul Daoust. « S'est-il laissé harceler à en mourir sur des écrans allumés 24 heures sur 24? » Le poète fait appel à un retour à la délicatesse respectueuse et au tact prudent qui ont été sacrifiés sur l'autel des réseaux sociaux.

  • Les gardiens de la galaxie dans le pétrin

    Les gardiens de la galaxie voyagent d'une planète à l'autre et accomplissent des missions. Ils se retrouvent dans le pétrin quand Rocket vole de précieuses batteries. Nos comédiens invités, Anne-Élisabeth Bossé et Guillaume Cyr, interprètent respectivement Gamora et Star-Lord. Francis Reddy se joint à eux pour interpréter avec brio Rocket, le raton laveur génétiquement modifié.

Vous aimerez aussi