•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

Audio fil du mardi 20 mars 2018

Rattrapage

  • Manal Drissi s'emporte contre les chroniqueurs « faussement » muselés

    « On a un sacré problème si les gens dont le métier est de s'exprimer publiquement ne font pas la différence entre controverse et censure », souligne la chroniqueuse Manal Drissi. Elle prend en dérision les chroniqueurs qui, malgré toutes leurs tribunes, crient à la censure et au musellement.

  • Stéphanie Lapointe replonge dans l'effroi et l'allégresse de l'adolescence

    Habituée des plateaux de tournage (Le négociateur, Star académie), de la scène musicale (Les amours parallèles) et du cinéma (Aurore), Stéphanie Lapointe prouve encore une fois sa polyvalence avec le roman jeunesse. Lauréate du Prix du Gouverneur général pour Grand-père et la lune, elle propose Fanny Cloutier ou l'année où j'ai failli rater mon adolescence, un roman coloré à cheval entre le scrapbooking et le journal intime.

  • Le magazine National Geographic prend conscience de son passé raciste

    « Cela fait mal de révéler [aux lecteurs] ces consternantes histoires du passé de notre magazine. Pendant des décennies, nos reportages étaient racistes. Nous devons le reconnaître pour nous élever au-dessus de ce passé. » La rédactrice en chef Susan Goldberg fait son mea culpa dans le prochain numéro du célèbre magazine jaune qui fête son 130e anniversaire cette année. La journaliste Noémi Mercier et le journaliste scientifique Yanick Villedieu commentent ces excuses et expliquent leur importance.

  • L'autrice Lise Tremblay réfléchit au rapport des femmes à l'amour

    L'automne dernier, Lise Tremblay transportait ses lecteurs dans un village cerné par des loups dans son cinquième roman, L'habitude des bêtes. Elle prenait prétexte de la présence des fauves pour arpenter la nature humaine à travers des personnages hantés par la vieillesse et la mort, mais portés par la bonté. Aujourd'hui, elle travaille sur un recueil de nouvelles qui se penche sur la place prépondérante de l'amour dans la vie des femmes.

Vous aimerez aussi