•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

Audio fil du vendredi 5 mai 2017

Audio fil

  • De Dany Laferrière à Robertson Davies : les choix littéraires de Guy A. Lepage

    À la barre de l'émission Tout le monde en parle depuis 13 ans, l'humoriste Guy A. Lepage a eu l'occasion au fil du temps de lire les œuvres littéraires de ses nombreux invités, dont celles de Dany Laferrière, d'Elizabeth Gilbert, de Ken Follett, d'Anaïs Barbeau-Lavalette, de Brigitte Alepin et de Normand Baillargeon, entre autres. Celui qui animera le 17 mai prochain, au Centre Bell, le spectacle Bonne fête Montréal, produit pour le 375e anniversaire de la métropole, répond au questionnaire littéraire « La liste de » de l'équipe de Plus on est de fous, plus on lit!

  • Un extrait de la pièce Mes enfants n'ont pas peur du noir qui fait rire

    Les comédiens Francis Ducharme et Monique Miller, et l'humoriste Guy A. Lepage plongent dans l'univers de la pièce de théâtre Mes enfants n'ont pas peur du noir, mise en scène pas Jean-Denis Beaudoin et présentée en 2016 au Centre du Théâtre d'aujourd'hui. L'œuvre raconte l'histoire de deux frères jaloux qui sont isolés avec leur mère dans la seule maison d'une immense forêt. Pour les besoins de la cause, Francis Ducharme et Guy A. Lepage incarnent respectivement Samuel et Joe, tandis que Monique Miller joue le rôle de la mère.

  • Félix Beaulieu-Duchesneau lit un extrait percutant de sa pièce Le nombril du monstre

    L'auteur Félix Beaulieu-Duchesneau livre avec aplomb et intensité un extrait de sa pièce Le nombril du monstre, présentée jusqu'au 12 mai à La Petite Licorne. Dans son œuvre, le comédien raconte le vide qu'il a ressenti au moment où il est devenu père et la décision qu'il a prise de créer une bande dessinée afin d'exprimer ses émotions. Dans l'extrait choisi, Félix se retrouve au parc La Fontaine un soir de juin 2005, et il brûle des dessins de sa bande dessinée sous le regard stupéfait de la statue de Félix Leclerc.

  • Combat de mots : Obia le Chef l'emporte de justesse contre Misa

    Le slameur Obia le Chef conserve sa fiche immaculée au combat de mots cette saison après avoir battu in extremis son adversaire Misa, sous le thème du pouvoir. Misa a bien entendu peu de choses à se reprocher, ayant récolté 49 % du vote des internautes et des auditeurs de Plus on est de fous, plus on lit!, qui ont été plus de 500 à se prononcer. Réécoutez le duel de grande qualité entre les deux slameurs.

  • Le comédien Marc Beaupré rend un vibrant hommage aux professeurs

    « Cet élève qui regarde ailleurs, il vous voit, il vous a vu. Et le souvenir de votre passion et de votre curiosité, il l'emporte avec lui quand il s'arrache à vous. Et si demain, il devait régler les problèmes sociaux, environnementaux et politiques d'aujourd'hui, ça sera grâce à ça. Alors merci. Longue vie à vous, à la connaissance et à sa transmission. » Pour le segment « Micro ouvert », le comédien, auteur et metteur en scène Marc Beaupré y va d'un hommage émouvant et touchant aux professeurs, qui n'ont pas la tâche facile au Québec.

  • Ode oiseaux : le poète Jean-Paul Daoust salue les « dandys du ciel »

    « Fiers descendants des dinosaures, ils font vibrer les couleurs. Dans la lumière indigo du ciel, dans la brise émeraude des arbres, dans la noirceur des nuits intrigantes, ils demeurent mystérieux. Leur vol pourtant nous est familier, mais si on les voyait tous en même temps, l'œil en serait ébloui et paniqué à tout jamais. » L'intarissable poète en résidence Jean-Paul Daoust rend cette semaine un hommage aux oiseaux, ces « dandys du ciel ».

Vous aimerez aussi