•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Audio fil du jeudi 3 novembre 2016

Rattrapage

  • L'éducation sentimentale : amour, romance et humanisme

    Pour le segment « L'éducation sentimentale », la comédienne Virginie Fortin, l'écrivain Guillaume Corbeil et la professeure en littérature Martine Delvaux présentent à Marie-Louise Arsenault les livres qui les ont bouleversés lorsqu'ils étaient plus jeunes ou qui leur ont montré les rudiments du cœur. Parmi ces bouquins figurent Chien blanc, de Romain Gary, Madame Bovary, de Gustave Flaubert, et Anna Karénine, de Léon Tolstoï.

  • « Donald Trump a libéré la parole misogyne » – Christine Ockrent

    « Cette campagne aura été marquée, il faut quand même le dire, par un sexisme extravagant; un sexisme mis en mots, souvent obscènes d'ailleurs, dans la bouche du candidat républicain. » La journaliste française Christine Ockrent, qui a récemment publié Clinton/Trump : L'Amérique en colère, n'est pas tendre à l'endroit de Donald Trump. « Il a libéré une parole misogyne », déplore celle qui a mené une enquête aux États-Unis afin de mieux comprendre la campagne électorale américaine.

  • The Pigeon Tunnel : se raconter sans trop en dire, l’art de John Le Carré

    La comédienne Micheline Lanctôt et le journaliste Luc Chartrand ont adoré The Pigeon Tunnel : Stories From My Life, l'autobiographie de John Le Carré, où le romancier britannique se raconte « à la manière Le Carré. » « Au fond, on apprend beaucoup sur lui, mais de façon toujours allusive. Ce n'est jamais direct, ce n'est jamais dit de façon facile », dit Luc Chartrand au sujet de celui qui a été agent secret pour le MI5 et le MI6 dans les années 1950 et 1960.

Vous aimerez aussi