•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

Audio fil du mercredi 3 février 2016

Audio fil

  • Le livre truffé d'erreurs de Nicolas Sarkozy

    L'ex-président français lançait la semaine dernière La France pour la vie, un long mea culpa sur ses années au pouvoir qui a rapidement grimpé au premier rang du palmarès des meilleurs vendeurs. Jusqu'ici, tout va bien, sauf que... le livre est truffé d'erreurs « commodes » dont se sont rapidement emparés chroniqueurs et internautes pour se moquer de l'ancien chef d'État. Jean-Philippe Cipriani en retrace les plus grossières, qui rappellent tout un chapelet de faussetés déclamées avec aplomb par des politiciens. 

  • Atteindre l'immortalité par l'image médiatisée

    De Bowie à Angélil en passant par Alan Rickman, janvier a pris des airs d'hécatombe de personnalités connues. Or, à travers tout le boucan médiatique qui a entouré ces décès, ces grands disparus ont en quelque sorte atteint l'immortalité, observe Thomas Hellman. Ramenant au goût du jour le roman L'immortalité, de Milan Kundera, il s'interroge sur notre société du tout à l'image par laquelle on cherche à inscrire à jamais une projection de soi dans la mémoire des autres.

  • 10 livres pour s'initier à la littérature afro-américaine

    Afin de bien commencer le Mois de l'histoire des Noirs, son porte-parole et artiste hip-hop, Webster, et l'observateur de la politique américaine Donald Cuccioletta suggèrent 10 livres qui ouvrent les portes de l'univers littéraire et culturel afro-américain. 

  • « On est toujours le con de quelqu'un »

    Qui ne se souvient pas des répliques aussi attendrissantes que risibles de Jacques Villeret en François Pignon, ce fonctionnaire au ministère des Finances, fou de maquettes en allumettes, invité sans le savoir au dîner de cons de l'éditeur Pierre Brochant? Philippe Couture retrace la trajectoire de cette pièce de Francis Weber, maintes fois reprise sur scène comme à l'écran. 

Vous aimerez aussi