•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Place publique

En semaine de 15 h à 18 h

La fermeture des salles de spectacles en zone rouge se répercute dans la région

Rattrapage du mardi 29 septembre 2020
La directrice de la programmation de Diffusion Saguenay, Claudine Bourdages en entrevue

La directrice de la programmation de Diffusion Saguenay, Claudine Bourdages

Photo : Radio-Canada

La fermeture des salles de spectacles dans les zones rouges comme les régions de Québec et de Montréal a des impacts dans la région.

Bien que les diffuseurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean (situé en zone jaune) soient toujours autorisés à présenter des événements dans des salles de 250 personnes ou moins, de nombreux artistes pourraient annuler ou reporter leurs tournées. Le fait que les déplacements entre les régions ne soient pas recommandés pourrait aussi avoir des répercussions sur la saison 2020-2021 de diffuseurs régionaux.

En entrevue à l’émission Place publique, la directrice de la programmation et du marketing chez Diffusion Saguenay, Claudine Bourdages, a dit ressentir l’inquiétude du milieu.

Claudine Bourdages, qui porte aussi le chapeau de présidente d’Objectif scène, souligne que la fermeture des salles de spectacles était inattendue puisque les diffuseurs ont investi beaucoup pour assurer la sécurité des spectateurs et pour mettre en pratique les mesures sanitaires prescrites par les autorités de santé publique.

Nos lieux sont très sécuritaires pour accueillir les gens. Tout a été pensé pour que les gens ne se croisent pas et ne se touchent pas donc, effectivement, c’est une grosse déception pour le milieu culturel. On était prêt à recevoir les gens. On l’est encore ici au Saguenay-Lac-Saint-Jean puisque la zone jaune nous le permet toujours, mais c’est effectivement décevant de voir que malgré tout le travail qui a été fait, on nous ramène à la case départ, a déploré Claudine Bourdages.

La directrice pointe que la plupart des artistes qui foulent les planches chez nous proviennent de secteurs où le niveau d’alerte est passé à l’orange ou au rouge.

C’est zéro danger ici dans notre salle de spectacles, mais bien sûr, on ne peut pas contrôler ce qui se passe à l'extérieur de nos murs.

Claudine Bourdages, directrice de la programmation et du marketing, Diffusion Saguenay

Diffusion Saguenay suit la situation de près et maintient le cap en ce qui a trait à la suite des choses. Par contre, la directrice de la programmation admet que son organisation nage en pleine incertitude.

Ça met en danger non seulement les organisations, mais aussi les emplois qu’on avait réussi à remettre en place. C’est un pas en arrière qu’on ne souhaite pas faire. C’est difficile de jongler avec les règles du gouvernement qui dit : " restez à la maison, mais continuez de maintenir des activités ". Il y a une petite incohérence qui est difficile à comprendre, commente Claudine Bourdages.

Édition annulée

Par ailleurs, l’organisation du Festival des musiques de création, qui devait avoir lieu à Jonquière du 8 au 11 octobre, a annoncé qu’elle tire un trait sur la plupart des activités prévues dans le cadre de l’édition 2020.

L’événement devait d’abord avoir lieu au printemps, mais a été reporté à l’automne en raison de la pandémie.

Des artistes de Montréal et de Toronto devaient se produire dans le cadre du festival. Cette portion a été annulée. Trois spectacles d’artistes du Saguenay-Lac-Saint-Jean restent cependant à l’horaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !