Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie Villeneuve
Audio fil du vendredi 14 septembre 2018

Fixer le prix d’un loyer juste

Publié le

Une jeune femme fait un discours devant des manifestants qui tiennent plusieurs pancartes.
« Nous sommes ici pour montrer au gouvernement que nous allons nous faire entendre », ont affirmé les représentants de l'Union des locataires de Vancouver, qui a organisé la manifestation.   Photo : Radio-Canada / Alex Lamic

Le calcul proposé par Victoria pour définir la hausse maximale autorisée est « très généreux » pour les propriétaires, croit Guillaume Hébert, chercheur à l'Institut de recherche et d'informations socio-économiques (IRIS).

« Le risque avec des augmentations aussi hautes, parce que ça peut vouloir dire soudainement 700 $ de plus que vous allez payer dans votre année [...] c'est d'effacer des gains qui sont en voie d'être réalisé en Colombie-Britannique », explique-t-il.

La semaine dernière, Victoria a annoncé que la hausse de loyer maximale permise pour l'an prochain serait de 4,5 %, soit la plus haute augmentation autorisée depuis 2004.

Chargement en cours