•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pluie froide est pire que la neige pour les sans-abri

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h,
de 7 h à 10 h au Yukon

La pluie froide est pire que la neige pour les sans-abri

Rattrapage du lundi 25 janvier 2021
Un itinérant.

La pluie en temps froid est particulièrement difficile pour les sans-abris.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

La pluie en temps froid est particulièrement difficile pour les sans-abri, selon le coordinateur des refuges d'urgence d'Abbotsford, Jesse Wegenast.

Si quelques flocons sont tombés en fin de semaine dernière dans la vallée du Fraser, la neige n’est pas restée au sol. C’est dommage pour les sans-abri, selon M. Wegenast, parce que la neige leur attire plus de sympathie et qu'elle peut même être isolante.

Jesse Wegenast croit que la société sous-estime le piètre état de santé physique des sans-abri. Que ce soit des blessures jamais guéries, de l’arthrite, les problèmes cardiaques ou du diabète non soigné, ces conditions sont exacerbées en temps froid, explique le coordinateur.

Il ajoute que le plus difficile pour les personnes itinérantes est de devoir se déplacer toute la journée, parce que les refuges ne sont ouverts que la nuit. Les endroits où se poser se font d’autant plus rares avec les restrictions entourant la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi