•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pandémie : « nous vivons un deuil collectif »

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h,
de 7 h à 10 h au Yukon

Pandémie : « nous vivons un deuil collectif »

Rattrapage du mercredi 13 janvier 2021
Une rose rouge posée sur une pierre tombale dans un cimetière.

La crise sanitaire comporte des défis importants pour les personnes endeuillées, qui doivent aussi composer avec l'isolement.

Photo : iStock / serdjophoto

Une spécialiste de l'accompagnement au deuil souligne qu'il est nécessaire, plus que jamais, d'écouter ses émotions et de faire preuve de compassion les uns envers les autres.

Selon Amélie Lambert, du centre de soins palliatifs Crossroads, à Port Moody, la population entière traverse un deuil en raison de l’impact de la pandémie sur la vie quotidienne.

Deux femmes debout sourient et posent pour la photo.

Sylvie Jensen (à gauche) et Amélie Lambert (à droite) travaillent avec les bénévoles qui veulent donner de leur temps au centre de soins palliatifs Crossroads ou accompagner les gens dans le deuil avec le centre de soutien.

Photo : Radio-Canada / Saida Ouchaou

Amélie Lambert offre quelques conseils pour traverser cette période difficile : Le deuil doit être entendu, il doit être exprimé, il doit être vécu et même si tout le monde est en deuil, on est capable de s’offrir ce soutien, cette écoute active.

Des ressources sont disponibles en contactant le centre de soins palliatifs de sa région de résidence.

Le site web bcbh.ca (Nouvelle fenêtre) (en anglais) permet de trouver du soutien dans la province, ce qui inclut une ligne d’écoute téléphonique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi