•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les restrictions sanitaires vues de Prince George

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h,
de 7 h à 10 h au Yukon

Les restrictions sanitaires vues de Prince George

Rattrapage du lundi 11 janvier 2021
Entrée principale de l'aéroport international de Prince George, en Colombie-Britannique.

L'aéroport de Prince George est l'un de ceux où NAV Canada songe à supprimer des services.

Photo : Radio-Canada / Andrew Kurjata

Les restrictions liées à la pandémie qui sont les mêmes pour toute la province ont été prolongées jusqu'au 5 février. Comment vit-on ce prolongement dans des régions moins densément peuplées que Vancouver ou Victoria? Zoé Meletis, professeure associée de géographie à l'Université du Nord de la Colombie-Britannique, parle de ces restrictions vues de Prince George.

La plupart des gens suivent les règles, ils veulent aider, ils veulent appuyer la communauté. Mais, comme partout, il y a des soucis et, en plus avec notre faible densité de population, on peut avoir un peu un faux sentiment de sécurité, précise Zoé Meletis pour expliquer qu’il est peut-être plus facile d’ignorer certaines mesures quand on doit moins partager l’espace avec les autres.

Selon la professeure, l'ouverture des centres de ski et les nombreuses autres possibilités d’activités de plein air donnent aux résidents de la région une impression de vie pratiquement normale, que les plus récents chiffres en lien avec la COVID-19 tempèrent cependant.

Et, comme nul ne peut se permettre de baisser les bras face à la COVID-19, Zoé Meletis vient d’ailleurs, à l'initiative de sa fille, de lancer une pétition pour demander aux écoles du conseil scolaire de Prince George d’imposer le port du masque.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi