•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les restaurateurs dans la tourmente

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h,
de 7 h à 10 h au Yukon

Les restaurateurs dans la tourmente

Rattrapage du jeudi 26 novembre 2020
Un serveur nettoie une table.

Les restaurateurs doivent composer avec de nouvelles restrictions sanitaires, alors que les clients se font de plus en plus rares.

Photo : iStock

La deuxième vague touche sévèrement la Colombie-Britannique qui recensait 738 infections et 13 décès hier.

Pour lutter contre la propagation du virus, de nouvelles restrictions sanitaires sont récemment venues renforcer celles déjà en place comme le port du masque obligatoire partout à l'intérieur sauf pour manger et boire. Mais ces mesures étouffent les restaurateurs qui peinent à joindre les deux bouts comme l'explique Brigitte Rayé, propriétaire du restaurant Orto à North Vancouver.

C’est pire que la première vague pour nous puisque nous sommes ouverts, mais le restaurant est désert. Depuis la deuxième annonce de restrictions, les clients supportent le gouvernement et sont disciplinés c’est-à-dire qu’ils restent chez eux, constate la restauratrice.

Pourtant la restauratrice voit le côté positif dans cette situation plus que difficile. Face à l’adversité, elle reconnaît qu’elle n’a pas eu le luxe de rester les bras croisés à attendre qu’un miracle se produise : il a fallu se retrousser les manches et trouver des solutions.

Pendant la première vague, c’est grâce aux petits producteurs locaux et aux marchés que Brigitte Rayé a pu continuer à travailler. Aujourd’hui, la restauratrice réussi à survivre tant bien que mal grâce à une clientèle fidèle : j’ai la chance d’avoir créé un cercle de clients qui me sont fidèles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi