•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h,
de 7 h à 10 h au Yukon

Prolonger les vacances scolaires des fêtes : « pas une bonne idée »

Rattrapage du mercredi 18 novembre 2020
Une enseignante lit un livre à des élèves dans une salle de classe.

Une enseignante lit un livre à des élèves dans une salle de classe.

Photo : École des Colibris/CSF

La Colombie-Britannique, comme d'autres provinces, songe à prolonger les vacances scolaires des fêtes afin de limiter la propagation de la COVID-19 dans la communauté. Une décision qui peut être lourde de conséquences pour certains élèves, comme l'explique Égide Royer, professeur titulaire associé à la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université Laval.

Si on prend simplement l’angle pédagogique ou de la réussite scolaire, ce n'est pas une bonne idée. C’est évident qu’on va se retrouver à augmenter ou à creuser davantage les retards d’apprentissage entre les jeunes qui sont plus vulnérables et les autres jeunes, que ce soit au primaire ou au secondaire, tranche Égide Royer.

Pour le professeur, il est indispensable que les provinces qui pensent à prolonger les vacances des fêtes le fassent en toute connaissance de cause et en prenant le maximum de mesures possibles pour tenter de limiter les répercussions de ces coupures d’enseignement.

La COVID ne sera qu’un souvenir dans un an, un an et demi, mais le fait que le jeune est en 3e année avec un gros retard de lecture, ça ne sera pas un souvenir et ça va handicaper toute sa carrière scolaire, défend Égide Royer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi