•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h,
de 7 h à 10 h au Yukon

L’écrivain franco-libanais Amin Maalouf présente son essai Le naufrage des civilisations

Rattrapage du lundi 19 octobre 2020
Il sourit à la caméra. Il porte un veston et une cravate jaune.

L'écrivain Amin Maalouf

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

Cet événement du Festival des écrivains de Vancouver aura lieu le dimanche 25 octobre sur Zoom, à 11 h, et est rendue possible par les services culturels du Consulat général de France à Vancouver.

Disponible depuis 2019, avant la pandémie que nous connaissons, le titre de son essai sonne comme une intuition, ou une prédiction. Amin Maalouf admet que son essai est à lire autrement à cause de la COVID.

On a un sentiment de naufrage. Dans mon esprit c’était un naufrage moral, des démocraties, de nos valeurs, de l’Europe, d’autres régions du monde comme les États-Unis. Et là, ce qu’il vient d’arriver, c’est tellement étrange.

Amin Maalouf, écrivain

En effet, la pandémie a complètement changé nos quotidiens. Comme il le résume si bien, la situation est inquiétante et en même temps c’est très étrange à observer : tout a changé, nos habitudes ont changé, on ne se salue plus de la même manière. L’auteur franco-libanais n’est pas inquiet, plutôt fasciné par la tournure des évènements. Les pays qui d'habitude souffrent plus des calamités naturelles ne souffrent pas plus que les pays qui d’habitude sont épargnés. C’est vraiment inhabituel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi