•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h

Voter oui, mais avec la pandémie en tête

Rattrapage du mercredi 23 septembre 2020
Une main dépose dans la fente d'une boîte de scrutin un bulletin de vote jaune plié en trois parties.

Un électeur dépose un bulletin de vote dans une boîte de scrutin.

Photo : CBC / Al MacCormick

Si de nombreuses personnes réfléchissent aux différentes façons de voter, la pandémie ne semble pas altérer leur devoir de citoyens.

En vue du scrutin du 24 octobre, les électeurs de la Colombie-Britannique pourront voter par anticipation ou par la poste, s'ils craignent se rendent aux urnes en personne en raison de la pandémie.

Il est certain que la vancouvéroise Sophie Dansereau de Vancouver ira voter, mais elle doit encore décider si elle votera par anticipation ou par la poste, pour éviter de contracter la COVID-19. Surtout que les cas augmentent, puis moi j'ai deux enfants qui vont dans les écoles et qui font des activités donc notre bulle est grande. Je ne veux pas les mettre en danger, je ne veux pas me mettre en danger, admet-elle.

Jeanne Landry résidente de l'île Quadra, elle, fait confiance aux mesures prévues par Elections BC. On va être distancés, ils vont tout laver donc je n'ai pas de crainte du tout, du tout, d'aller voter en personne, confie-t-elle.

De son côté, Josette Wier, citoyenne de Hazelton, a choisi de voter par la poste et critique le fait que la campagne électorale ne durera qu'un mois.

Elections BC encourage fortement le vote par courrier, mais il faut que le bulletin soit rendu, par la poste ou en personne dans un bureau de scrutin, avant le 24 octobre à 20h.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi