•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h

Les Canucks peuvent-ils sauver des restaurateurs de Vancouver?

Rattrapage du mercredi 12 août 2020
L'intérieur du restaurant La Belle Patate avec les chaises rangées sur le côté et des affiches pour rappeler aux gens de garder leurs distances.

Les affiches et les lignes de démarcation sont de mises au restaurant La Belle Patate pour que les clients qui viennent chercher leurs plats à emporter respectent les règles d'éloignement social.

Photo : Radio-Canada / Julie Landry

En temps normal, les matchs des Canucks constituent un atout de taille pour attirer la clientèle au restaurant vancouvérois La Belle Patate : « Ça aide beaucoup », dit Pascal Cormier, le propriétaire. Mais, en raison de la pandémie, les touristes qui « venaient en ville pour manger une poutine avant ou après le match » se font très rares.

De plus, le restaurateur avait essayé en juin de rouvrir les portes de son établissement pour accueillir les gens à table, mais l’expérience s’est soldée par un échec. « Presque personne ne respectait les règles. Ils ne respectaient pas la limite du nombre de personnes ni la distance des deux mètres. Ils mettaient leurs sacs partout sur les tables », regrette-t-il. M. Cormier a donc dû se résoudre à la vente pour emporter.

Malgré tout, il peut compter sur l’appui de la population locale : « Je vois une différence avec le voisinage local qui vient chercher sa poutine. Ils viennent beaucoup plus qu’avant pour nous soutenir », se réjouit l’entrepreneur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi