•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h

La gestation de Tahlequah ou J-35 constitue « une excellente nouvelle »

Rattrapage du mercredi 29 juillet 2020
Deux images du même orque côte à côte

Ces photos prises par drone comparent le corps de l’orque J35 en septembre 2019 (gauche) et en juillet 2020 (droite). Dans la photo de droite, le milieu du corps de la femelle est plus large, ce qui indique qu’elle est en gestation. Les photos ont été prises par drone par le SR3, le NOAA et le Southall Environmental Associates sous le permis de recherche 19091 de la National Marine Fisheries Services.

Photo : SR3/NOAA/SEE- NMFS Permit 19091

« C'est excellent. Surtout en ce moment, on cherche toujours les bonnes nouvelles et pour moi, de savoir que J-35 est enceinte, ce n'est pas croyable », s'exclame Andrew Trites, directeur de l'Unité de recherche des mammifères marins de l'Université de la Colombie-Britannique, à propos de la future naissance annoncée pour l'orque qui avait ému, il y a deux ans, en traînant pendant 17 jours la carcasse de son petit mort-né.

Même s’il se réjouit de la nouvelle, M. Trites se montre toutefois prudent.
« C’est comme pour tous les animaux, il y a toujours un risque. Il n’y a pas de médecin pour aider, il n’y a pas d’hôpital. Ça veut dire qu’il y a toujours un risque que le petit ne naisse pas en santé, comme c’est arrivé la dernière fois quand [J-35] s’est retrouvée avec son jeune mort. »

Les statistiques de survie des baleineaux laissent également le professeur perplexe.

« Le plus grand risque, c’est dans la première année où on peut perdre peut-être jusqu'à la moitié [des jeunes]. Il y a déjà une probabilité que 50 % ne vont pas survivre la première année », constate Andrew Trites qui déplore qu’on ne sache pas encore tout des déplacements des épaulards pendant l’hiver.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi