•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h

 Plein phare sur la communauté francophone de C.-B.

Rattrapage du vendredi 10 juillet 2020
Trois passeports canadiens en gros plan.

Passeports canadiens

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

« C'est la première (recherche) en Colombie-Britannique sur la participation des immigrants adultes d'expression française dans les sites communautaires francophones en dehors du milieu scolaire. Il y avait quelques études comparatives. Mais c'est la première étude approfondie, qualitative, et exploratoire sur cette participation des immigrants francophones », déclare Anne-Cécile Delaisse à propos de son sujet de maîtrise.

« On sait que la communauté francophone en Colombie-Britannique est assez particulière, parce qu'elle est dans un contexte très minoritaire. C’est une population qui a une grosse proportion immigrante puisque c'est plus d’un quart, il y a aussi beaucoup de Canadiens qui ont immigré à l’intérieur du Canada. Et finalement, il y a peu de natifs de la Colombie-Britannique dans la communauté », résume l’étudiante en sciences de l'activité humaine et ergothérapie à l'Université de la Colombie-Britannique qui cherchait à mieux comprendre les rouages de la communauté francophone d’ici.

Outre la fluidité de l'utilisation de la langue française qui n'est pas juste parlée dans des espaces francophones formels, Anne-Cécile Delaisse a remarqué l’importance que joue la communauté francophone pour l’intégration à la société canadienne en général.
« La communauté francophone permet souvent plus d'intégration au Canada, parce qu'elle est vraiment intégrée, ancrée dans la société canadienne. Et souvent participer à la communauté francophone, ça permet d’accéder à des occasions à l’intérieur, mais aussi à l'extérieur de la communauté. (Cette participation) permet vraiment de vivre le multiculturalisme en français », conclut Anne-Cécile Delaisse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi