•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La possible fin des contrôles de police aléatoires à Vancouver

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h

La possible fin des contrôles de police aléatoires à Vancouver

Rattrapage du mardi 7 juillet 2020
Un camion immobilisé par un policier qui effectue un contrôle routier.

Un camion immobilisé par un policier qui effectue un contrôle routier.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

« La ville normalement n'est pas en mesure de prendre ce genre de décisions qui appartiennent au conseil de police », explique Yvon Dandurand, professeur au Département de criminologie de l'Université de la vallée du Fraser, à propos de la motion visant à faire cesser les contrôles policiers aléatoires dont le conseil municipal de Vancouver doit débattre ce mardi.

« Mais, en vertu de la Loi sur la police, le conseil de police doit tenir compte des priorités telles qu’elles sont exprimées par le conseil municipal. On veut donc que le conseil de police reconnaisse que c’est une priorité d’abolir ces contrôles-là », ajoute Yvon Dandurand.

La province s’est déjà prononcée en faveur de l’abolition de ces contrôles policiers de routine et, comme le précise le professeur en criminologie, « selon une récente étude, les arrêts de ce genre ont été réduits de 91 % depuis le mois de janvier. Il est clair que les policiers se sont déjà alignés sur ces consignes ».

En fin de compte, deux questions se posent quant à l'abolition complète de ces contrôles aléatoires. « Est-ce qu’on veut enlever aux policiers ce pouvoir discrétionnaire qu’ils ont et qu'ils considèrent comme essentiel? Et est-ce que ça va changer des choses au niveau de la sécurité publique? On ne le sait pas », conclut Yvon Dandurand.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi