•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Racisme systémique à la GRC : des améliorations internes sont à faire croit un surintendant

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h

Racisme systémique à la GRC : des améliorations internes sont à faire croit un surintendant

Rattrapage du jeudi 2 juillet 2020
bfcf85122c564df8924c480d58253f66

Agents de GRC

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc

Selon le surintendant de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) au Yukon, Chan Daktari Dara, la GRC s'interroge actuellement sur le racisme systémique au sein de ses rangs et à la manière d'améliorer ses relations avec les populations les plus vulnérables.

Le surintendant Chan Daktari Dara, qui est commandant des opérations criminelles et responsable des services de police de base pour la GRC du Yukon, est d’avis qu’il faut revoir les lois afin de savoir si elles sont défavorables à certains groupes de la population plus que d’autres.

La police, nous sommes l’image de la société d’aujourd’hui et on applique les lois, souligne le surintendant Dara. Nous, on se demande si les lois créées font la promotion du racisme systémique et si on agit de façon raisonnable.

Il déplore les actions de certains policiers qui abusent de leur pouvoir et qui font du tort au corps policier.

La GRC du Yukon, dit-il, est favorable au port obligatoire des caméras d'intervention.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi