•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Création littéraire : « il faut chercher la beauté »

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h

Création littéraire : « il faut chercher la beauté »

Rattrapage du jeudi 25 juin 2020
Une femme tient un stylo et écrit dans un cahier.

L'autocensure peut-être un blocage difficile à dépasser dans la création littéraire mais l'auteur et formateur Éric Charlebois propose des moyens de la dépasser dans son atelier.

Photo : getty images/istockphoto / Jardul

« On écrit tous mentalement, mais on ne prend pas toujours le temps de transcrire ce que l'esprit est en train d'écrire », explique Éric Charlebois, invité par le Salon du livre de Vancouver à donner un atelier de création littéraire en ligne, le samedi 27 juin.

Éric Charlebois, poète lauréat du prix Trillium, traducteur, animateur et enseignant émérite, propose des astuces et des exercices pour, entre autres, dépasser l’autocensure que tout aspirant auteur ou écrivain publié rencontre au moment d’écrire.

Selon le formateur, dans l’apprentissage du travail d’écriture, il faut partir de « l’importance du quotidien, de ce que l’on voit comme tout à fait vulgaire et banal et réussir à le sacraliser pour en faire un produit qui soit beau ».

« En écriture, il ne faut pas chercher le bon texte, la bonne phrase, le bon mot. Il faut chercher la beauté », souligne l’auteur.

« Il y a ce moyen-là d’arriver à la justesse du mot et de faire en sorte que le mot soit beau et bien placé », ajoute-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi