•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La réconciliation au coeur des archives de l'Université de Victoria

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h

La réconciliation au coeur des archives de l'Université de Victoria

Rattrapage du jeudi 25 juin 2020
Ry Moran tient une pagaie illustrer de symboles Haidas.

Ry Moran occupe le premier poste de bibliothécaire universitaire associé à la réconciliation au sein de l'Université de Victoria.

Photo : Nardella Photography

L'Université de Victoria annonce la nomination de Ry Moran comme bibliothécaire universitaire associé pour la réconciliation, afin d'aider à décoloniser l'approche de l'Université de Victoria à ses archives et collections.

Métis de Red River, Ry Moran revient dans la capitale provinciale 18 ans après avoir été diplômé de l’Université de Victoria. Il occupe présentement le poste de directeur du centre national pour la vérité et la réconciliation de l’Université du Manitoba, centre dont il est le créateur.

Partout au Canada, les universités essaient de décoloniser l’éducation et c’est essentiel, avance-t-il. La mise sur pied de ce poste est une très bonne étape.

M. Moran se réjouit de mettre la main à la pâte dans un rôle nouveau qu’il pourra modeler.

À la base de tous nos efforts de la réconciliation au Canada, ce sont les archives, les documents et les histoires autochtones. C’est quelque chose que nous n’avons pas protégé, déplore celui qui reconnaît l’importance de garder la mémoire vivante des nombreux peuples autochtones au pays.

La réconciliation est créée par une compréhension de notre histoire.

Ry Moran, premier bibliothécaire universitaire associé pour la réconciliation

Celui-ci pense que le poste de bibliothécaire universitaire associé devrait exister avec d’autres institutions. “Un effort national nécessaire”, pense celui qui a obtenu un baccalauréat en sciences politiques et histoire de son alma mater.

L’Université de Victoria s'enthousiasme de la présence prochaine de Ry Moran dans son équipe.

Son travail va contribuer à une compréhension mutuelle et va grandement contribuer à la mission de notre université de promouvoir le respect et la réconciliation, estime le recteur de l’Université de Victoria, Jamie Cassels, par voie de communiqué.

La C.-B. : une province à l’avant-garde pour les Autochtones

La nomination de Ry Moran survient une semaine après celle de l’Autochtone Steven Lewis comme chancelier de l’Université de la Colombie-Britannique à Vancouver. Il s’agit du premier Autochtone à occuper cette fonction honorifique.

C’est un bon moment de notre histoire!, s’exclame M. Moran, qui rappelle certains bons coups en Colombie-Britannique, dont l’adoption de la Déclaration des droits des peuples autochtones par la province.

Ry Moran fera partie de l’équipe des gestionnaires de la bibliothèque de l’Université qui se situe sur les territoires traditionnels du peuple Lekwungen, des Songhees, des Esquimalt et des W̱SÁNEĆ.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi