•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : les dangers de la géolocalisation

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h

Coronavirus : les dangers de la géolocalisation

Rattrapage du vendredi 27 mars 2020
Une plage presque vide, avec beaucoup d'espaces entre les gens présents.

Garder deux mètres de distances entre soi et les autres est un bon moyen d'empêcher la propagation du coronavirus, selon les autorités sanitaires.

Photo : Ben Nelms/CBC

Faut-il utiliser nos données de géolocalisation pour s'assurer que les gens respectent les consignes de distanciation physique?

C'est ce qu'a suggéré le maire de Toronto, John Tory, plus tôt cette semaine, avant de se rétracter. Mélanie Millette, professeure au Département de communication sociale et publique de l'UQAM, exprime les enjeux autour de cette question.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi