•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enquête sur Clearview AI : les dangers de la reconnaissance faciale 

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h

Enquête sur Clearview AI : les dangers de la reconnaissance faciale 

Rattrapage du mercredi 26 février 2020
Une scène du film <i>Ready Player One</i>, réalisé par Steven Spielberg.

Le film Ready Player One, réalisé par Steven Spielberg, aborde l'enjeu de la reconnaissance faciale.

Photo : Warner Bros.

Le responsable fédéral de la protection de la vie privée et trois de ses homologues provinciaux, dont le commissaire britanno-colombien, enquêteront conjointement sur l'utilisation canadienne de la technologie de reconnaissance faciale fournie par la firme américaine Clearview AI.

L'enquête fait suite à des reportages des médias qui ont soulevé des inquiétudes quant à savoir si l'entreprise recueille et utilise des informations personnelles sans consentement.

La technologie permet d'identifier les gens à partir d'une seule photo de leur visage.

La base de données de l'application renferme plus de 3 milliards de photos de personnes puisées de Facebook, YouTube et autres sites qui permettent de faire de la reconnaissance faciale.

Danielle Olofsson, cheffe de la protection de la vie privée et avocate au cabinet BCF à Montréal, parle des dangers et des risques potentiels de Clearview AI, et de ce que les lois fédérale et provinciale devraient couvrir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi