•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le personnel infirmier a besoin de beaucoup plus qu’une tape dans le dos

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h

Le personnel infirmier a besoin de beaucoup plus qu’une tape dans le dos

Rattrapage du vendredi 10 janvier 2020
Un homme rempli un formulaire sur un comptoir.

Manque de ressources en soins infirmiers

Photo : Radio-Canada

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré 2020, année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier.

L'OMS, qui souligne ainsi le bicentenaire de la naissance de Florence Nightingale, fondatrice des soins infirmiers modernes, indique qu’il faudrait neuf millions de sages-femmes et d’infirmiers supplémentaires dans le monde.

Selon Marilou Gagnon, présidente de l'Association canadienne des infirmiers et infirmières en réduction des méfaits et professeure en Sciences infirmières à l'Université de Victoria, cette année internationale marque un moment de faire plus que d’envoyer des fleurs à ce précieux personnel.

Il faut plutôt s’en servir comme une opportunité de faire des demandes concrètes, de vraiment demander des changements au niveau du système, des meilleures conditions de travail, un meilleur investissement.

Marilou Gagnon, professeure en Sciences infirmières à l'Université de Victoria

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi