•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soins de santé privés: quel impact sur le système de santé actuel

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h

Soins de santé privés: quel impact sur le système de santé actuel

Rattrapage du mardi 19 novembre 2019
Un homme en habit noir et portant des boucles d'oreille sourit à la caméra. En arrière-plan se trouve une photographie d'une infirmière qui prend la tension d'un patient.

Damien Contandriopoulos, professeur à l'école des sciences infirmières de l'Université de Victoria et titulaire de la chaire de recherche en politique, connaissance et santé au niveau canadien.

Photo :  Radio-Canada/Claude Brunet

Cette semaine ont commencé les dernières plaidoiries d'une bataille judiciaire concernant les soins de santé privés qui dure depuis 10 ans. Cette cause oppose le gouvernement de la province au Dr Day, le propriétaire d'une clinique privée à Vancouver qui veut faciliter l'accès des Britanno-Colombiens aux soins de santé dans le secteur privé dans le but de désengorger le système public.

Pour mieux comprendre quelles répercussions cette cause pourrait avoir sur notre système de santé actuel, Marie Villeneuve s’est entretenue avec Damien Contandriopoulos. Il est professeur à l'École des sciences infirmières de l'Université de Victoria et titulaire d'une chaire de recherche appliquée en santé publique des IRSC.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi