•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Premières Nations s’intéressent à la cause sur l’éducation en français

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h

Des Premières Nations s’intéressent à la cause sur l’éducation en français

Audio fil du mercredi 2 octobre 2019
De gauche à droite Suzana Straus, Marie-Pierre Lavoie et Marie-Andrée Asselin tiennent une affiche avec le message Pour l'équivalence réelle en éducation.

Suzana Straus, présidente de la FPFCB, Marie-Pierre Lavoie, présidente du CSF et Marie-Andrée Asselin, directrice de la FPFCB, ont reçu l’appui de la francophonie pan-canadienne.

Photo : Radio-Canada / Julie Landry

Les juges de la Cour suprême du Canada sont en train d'étudier la cause qui oppose le Conseil scolaire francophone et la Fédération des parents francophones de la Colombie-Britannique à la province.

Julie Landry s'est demandé pourquoi des Premières Nations s'inquiètent des répercussions de cette cause.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi