•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h,
de 7 h à 10 h au Yukon

#NéoFrancoCB : Raphaelle Desassis, pour la nature et la gentillesse

Rattrapage du lundi 21 septembre 2020
Raphaelle Desassis sur le bord de l'eau.

Raphaelle Desassis vit à Kelowna depuis bientôt quatre ans.

Photo : Fournie par Raphaelle Desassis

Raphaelle Desassis a découvert la Colombie-Britannique il y a maintenant 10 ans, mais c'est en octobre 2016 qu'elle et son conjoint sont venus s'établir à Kelowna. Originaire de la région parisienne, en France, le couple voulait voyager, découvrir un autre pays et améliorer leur connaissance de l'anglais.

Ils ont découvert Vancouver en 2010, munis d'un visa vacances-travail. On a adoré notre expérience! Après un an, un retour en France lui a permis de compléter ses études en comptabilité... et de faire une demande de résidence permanente. On est revenu au Canada en commençant par Montréal, on y a passé un an. On a beaucoup aimé l'expérience mais la Colombie-Britannique me manquait.

Raphaelle Desassis et sa famille lors de la cérémonie de citoyenneté.

Raphaelle Desassis : « Mon rêve serait de faire un grand "road trip" dans toute la Colombie-Britannique et de découvrir tout ce que cette belle province a à nous offrir. »

Photo : Fournie par Raphaelle Desassis

Son amour pour les activités extérieures la rapproche beaucoup des autres Britanno-Colombiens. On aime les randonnées. À Kelowna, on adore se retrouver à Big White toutes les fins de semaines durant l'hiver. Elle apprécie aussi la gentillesse des Britanno-Colombiens. Tout le monde est souriant, gentil. Quand on va au supermarché, la caissière nous demande : "bonjour comment ça va?", on a l'impression qu'elle se soucie vraiment de la réponse.

J'aime beaucoup être entourée de gens vraiment gentils, respectueux. C'est ce qui fait que je me plais beaucoup en Colombie-Britannique et que j'apprécie beaucoup cette communauté.

Raphaelle Desassis

À son arrivée à Kelowna, elle craignait que son accent français soit un frein à son intégration. Maintenant que je suis bien intégrée à la communauté, j'ai l'impression que d'être francophone, ça fait partie de mon identité. C'est une richesse.

Je suis très consommatrice de services francophones. Tous les services francophones qui sont à notre disposition, je les utilise. J'essaie de faire en sorte que le français continue à vivre en Colombie-Britannique.

Raphaelle Desassis

Et si la Colombie-Britannique tenait en une photo...

Raphaelle Desassis et sa famille lors de la cérémonie de citoyenneté.

Raphaelle Desassis et son mari Mathieu, avec leur fils Dustin, lors de leur cérémonie de citoyenneté il y a quelques mois.

Photo : Fournie par Raphaelle Desassis

Ce serait la photo du jour de la cérémonie de citoyenneté. On a eu notre citoyenneté il y a quelques mois, en mars, et c'était un vraiment très beau moment. C'était la réalisation d'un superbe projet, je pense le plus beau projet de notre vie. Immigrer au Canada, s'intégrer à une communauté et de faire vraiment partie de ce pays.

Raphaelle Desassis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi