•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h,
de 7 h à 10 h au Yukon

#NéoFrancoCB : Anaïs Pellin branchée sur sa communauté d'accueil

Rattrapage du mercredi 9 septembre 2020
Portrait d'Anaïs Pellin près d'un embarcadère.

Originaire de Bruxelles, en Belgique, Anaïs Pellin est arrivée à Vancouver le 22 juillet 2016.

Photo : Gaëtan Nerincx

Anaïs Pellin a quitté Bruxelles, en Belgique, pour s'établir à Vancouver il y a quatre ans. Munie d'un permis vacances-travail, elle a accompagné son partenaire, venu poursuivre un post-doctorat à l'Université de la Colombie-Britannique, avec le projet d'apprendre l'anglais et le désir de vivre une nouvelle expérience internationale.

Comédienne de formation, elle pensait alors devoir mettre sa passion de côté pour un temps. Je pensais que ce que je sacrifiais était ma carrière théâtrale, confie-t-elle. Depuis que je suis arrivée à Vancouver, j'ai très vite connecté avec la communauté théâtrale francophone.

Elle collabore régulièrement avec le théâtre La Seizième et a fondé sa compagnie de théâtre jeune public, la Kleine Compagnie.

C'est vraiment très chouette de faire partie de cette communauté! Il y a vraiment un désir de la communauté francophone de se rassembler autour des arts, autour d'une vie culturelle qui se démarque de la vie culturelle anglophone et qui apporte un autre regard.

Anaïs Pellin

Si elle n'a pas eu à sacrifier sa passion pour le théâtre, y a-t-il quelque chose qui lui manque? Les frites!, s'exclame-t-elle dans un éclat de rire... et le chocolat!

Montage : Portrait d'Anaïs Pellin et coucher de soleil sur l'eau.

Anaïs Pellin a eu un coup de coeur pour la Colombie-Britannique, pour sa communauté francophone et ses parcs protégés.

Photo : Gaëtan Nerincx

J'ai vraiment eu un coup de coeur pour la Colombie-Britannique. Chaque fois que je me réveille, on a une vue sur la montagne du North Shore de notre petit balcon.

Anaïs Pellin

Enchantée par l'environnement naturel qu'elle a trouvé sur sa terre d'accueil, son souhait pour l'avenir lui est destiné.

J'espère qu'ils vont continuer à préserver les magnifiques parcs. C'est une énorme richesse, les parcs du BC. On a une nature incroyable!

À découvrir dans la même série :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi