•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Phare Ouest

Avec Marie Villeneuve

En semaine de 6 h à 9 h

Audio fil du mardi 5 février 2019

Rattrapage

  • Le ralentissement immobilier de Vancouver serait passager et plutôt ciblé

    Selon la Chambre immobilière du Grand Vancouver, le nombre de maisons vendues dans la région métropolitaine de Vancouver a chuté de près de 40 % en janvier, par rapport à la même période l'an dernier. « Durant les dernières années, on a vu des montées en flèche des prix (...) mais dans les dernières années aussi, les trois niveaux de gouvernement sont intervenus avec des nouvelles lois spécifiquement pour freiner cette montée des prix », explique Carole Ducharme, une agente immobilière à Vancouver, pour qui ce ralentissement n'est que passager. « Si les acheteurs ont moins d'argent pour acheter, les prix doivent descendre un peu pour rencontrer (...) ce budget-là. »

  • L’ENFFADA entame son dernier sprint

    L'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées a commencé la rédaction de son rapport, qui doit être remis au gouvernement fédéral le 30 avril prochain. « C'est le mandat le plus difficile sous tous ses plans, sous tous ses angles que j'ai pu traverser dans ma vie. (...) J'espère avoir d'autres beaux défis. Mais reste que celui-là va m'avoir fait grandir et vieillir de façon prématurée », déclare la Commissaire Michèle Audette, de passage à Vancouver. « Ma rage de l'année passée sur le fait qu'on n'a pas de prolongation, je la ressens encore aujourd'hui, mais je la transfère chaque jour en espoir, en quelque chose de constructif, puis en mobilisation », précise-t-elle.

  • Un festival de films francophones à découvrir dans le confort de son foyer

    Le cinéma français et francophone est à l'honneur ces temps-ci dans plusieurs festivals à Vancouver, Victoria, Kelowna et même au Yukon. À ceux-là, s'ajoute un autre festival à savourer dans son salon. My French Film Festival présente, jusqu'au 18 février, une très belle sélection pour les cinéphiles du monde entier. L'attaché culturel au Consulat général de France à Vancouver, Étienne Farreyre, revient sur le contenu de ce festival exclusivement en ligne. « On a accès à un peu plus de 10 longs métrages plus une dizaine de courts métrages. Chaque film coûte trois dollars et si on veut (...) tout regarder, c'est 12 dollars ».

Vous aimerez aussi