•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pétillant et corsé

Avec André Robitaille

En semaine de 13 h à 14 h
(en rediffusion du lundi au jeudi à 20 h)

Du hockey en plein été, une bonne idée?

Il lève les bras dans les airs tandis que Carey Price est assis sur la glace.

Sidney Crosby célèbre le but de Patric Hornqvist

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Le tournoi éliminatoire de la Ligue nationale de hockey (LNH) a pris son envol il y a près d'une semaine. « Je pense que la Ligue nationale a calculé qu'il y avait suffisamment d'amateurs qui étaient intéressés à voir cette saison-là se terminer », estime le journaliste sportif Marc Antoine Godin, qui trouve tout de même cette situation « assez étrange ».

Tous les matchs ont lieu à Toronto et à Edmonton, où la LNH a créé des « bulles » pour respecter les consignes sanitaires. La ligue a ainsi réservé des hôtels pour les joueurs et pour le personnel. Des joueurs d’équipes adverses se croisent ainsi, ce qui cause des malaises pour certains d'entre eux, selon ce que rapporte le journaliste du site Internet de nouvelles sportives Athlétique.

Il y a beaucoup d’argent en jeu pour la Ligue nationale pour terminer cette saison. Il y a des contrats de télévision à respecter. C’était dans l’intérêt de toutes les parties impliquées de finir cette saison-là.

Marc Antoine Godin, journaliste sportif

Même si les séries ont lieu en période de pandémie, l’intensité des joueurs et leur volonté de gagner sont intactes, selon Marc Antoine Godin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi