•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pétillant et corsé

Avec André Robitaille

En semaine de 13 h à 14 h
(en rediffusion du lundi au jeudi à 20 h)

Marcel Lebœuf à la rescousse des bandes riveraines

Une terre agricole avec une ferme au loin, et la rivière qui serpente en avant plan.

La rivière Boyer dans Bellechasse serpente sur 40 kilomètres entre champs de culture et porcheries.

Photo : Radio-Canada

Même s'il est en deuil de son père, disparu cette semaine à 94 ans, Marcel Lebœuf livre ici une chronique sur les bandes riveraines, ces cours d'eau, ruisseaux, calvettes et drains abandonnés. Juste dans le sud du Québec, près de 100 000 km de ces cours d'eau cachés pourraient être restaurés, affirme Marcel Leboeuf en citant un chiffre qu'il juge réaliste.

Comment donc restaurer ces bandes riveraines? En utilisant le peuplier hybride, un arbre qui pompe le phosphore, le nitrate, l’azote, et qui capte le carbone. Il possède un autre atout : il pousse rapidement. Malgré tout, certains agriculteurs s’opposent à la restauration des bandes riveraines, car ils perdent ainsi des terres précieuses pour leurs cultures.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi