•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas encore de plan de relance pour le monde culturel canadien face à la crise

Pénélope

Avec Pénélope McQuade

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Pas encore de plan de relance pour le monde culturel canadien face à la crise

Un homme barbu sous les projecteurs.

Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien

Photo : Radio-Canada / Patrick Lacelle

Tournées et spectacles annulés, tournages reportés, sorties d'album sans lancement, publications de livre retardées... La culture est un secteur très touché par la pandémie de COVID-19, et le milieu s'impatiente. Pénélope McQuade discute des pistes de sortie de crise possibles avec le ministre du Patrimoine canadien, Steven Guilbeault, et deux acteurs et une actrice du milieu des arts.

Au micro :

– Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien et député de Laurier–Sainte-Marie
– Jordan Officer, musicien et auteur de la pétition Créons un modèle d'écoute en continu viable (Nouvelle fenêtre)
– Denis Lefrançois, président de Show Distribution et de Scène Scapin
– Louise Sicuro, PDG de Culture pour tous et cosignataire du texte de réflexion collective Relancer les arts et la culture au lendemain de la COVID-19 (Nouvelle fenêtre)

L’essentiel est que l’écosystème passe au travers de la première phase de la crise, et on va être là pour les accompagner pour la suite des choses. Mais à quoi ça va ressembler? Comment ça va se faire? On va devoir le travailler ensemble; les plans n’existent pas présentement.

Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien

Le ministre Steven Guilbeault reconnaît qu’au-delà des plans d’aide d’urgence pour les artistes et les entreprises culturelles, le gouvernement ne dispose pas encore de programme de relance et ne souhaite pas en imposer un.

« Bien honnêtement, il n’y a pas de plan, et ce n’est pas le gouvernement tout seul dans son coin qui va en faire un, affirme-t-il. [...] Je n’ai pas plus de réponses que vous, je ne sais pas comment ça va se passer », ajoute Steven Guilbeault pour parler de l'après-pandémie.

L’absence de spectacles et de tournées a mis en lumière la précarité des artistes. C'est pourquoi le musicien Jordan Officer souhaiterait que l’écoute en ligne de musique au Canada soit mieux organisée et taxée afin de les rémunérer décemment.

C’est la pire crise depuis que je travaille dans le milieu (45 ans de carrière). [...] Faire des chèques n’est pas la solution. À quel moment le gouvernement va permettre le retour des événements majeurs? Toute la chaîne de la culture est en détresse.

Denis Lefrançois, président de Show Distribution et de Scène Scapin

Denis Lefrançois, président de Show Distribution et de Scène Scapin, est préoccupé pour sa part pour les industries manufacturières et de nouvelles technologies qui accompagnent les milieux du spectacle et de la télévision.

Il craint que toutes ne puissent pas survivre à la crise. « Est-ce qu'on veut perdre toutes ces technologies et ces innovations qui sont créées ici et qui sont exportées dans le monde entier? » s'interroge-t-il.

Enfin, Louise Sicuro, PDG de Culture pour tous, souligne que la reprise pour le milieu culturel sera très graduelle, à l'image du déconfinement en cours au pays. Cependant, elle s’inquiète que l’aide ne parvienne pas à tous jusqu’à la fin, surtout pour les artistes les plus vulnérables et les plus petits joueurs du monde artistique.

Elle insiste également sur l’importance de maintenir le lien avec les publics pendant cette période de pause des événements culturels.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi