•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voici les cinq romans en lice au Combat national des livres 2020

Pénélope

Avec Pénélope McQuade

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

Voici les cinq romans en lice au Combat national des livres 2020

Marie-Louise Arsenault, souriante, avec l'inscription « Combat national des livres ».

Marie-Louise Arsenault accueille le Combat des livres à son émission Plus on est de fous, plus on lit!

Photo : Radio-Canada

L'animatrice de Plus on est de fous, plus on lit!, Marie-Louise Arsenault, a dévoilé les cinq titres choisis pour le Combat national des livres ainsi que l'identité des cinq combattants et combattantes qui les défendront. Pénélope McQuade la recevait en compagnie de France D'Amour, qui représente le Québec avec le roman Un lien familial, et de Romeo Saganash, représentant les Territoires autochtones avec Cheval indien. Les deux adversaires nous ont déjà donné un aperçu de la joute enlevante et amicale qui attend l'auditoire en mai prochain.

Les cinq titres finalistes du Combat national des livres 2020 :

  • Cheval indien, de Richard Wagamese (Éditions XYZ), défendu par Romeo Saganash, qui représente les Territoires autochtones
  • Moncton mantra, de Gérald Leblanc (Éditions Prise de parole), défendu par Julie Aubé, qui représente l’Atlantique
  • Un lien familial, de Nadine Bismuth (Éditions Boréal), défendu par France D’Amour, qui représente le Québec
  • La mauvaise mère, de Marguerite Andersen (Éditions Prise de parole), défendu par Dominique Demers, qui représente l’Ontario
  • Le soleil du lac qui se couche, de J. R. Léveillé (Éditions La Peuplade), défendu par Alpha Toshineza, qui représente l’Ouest canadien

Jusqu’au 8 mai prochain, le public peut voter pour son roman préféré parmi les cinq titres en lice sur le site Radio-Canada.ca/combat. Les participants et participantes courent la chance de remporter un chèque-cadeau d’une valeur de 2000 $ du site Leslibraires.ca (Nouvelle fenêtre).

Les combattants et combattantes défendront leur livre à l’émission Plus on est de fous, plus on lit! du 4 au 8 mai prochain.

Sur la couverture du livre, on voit un jeune garçon sur une patinoire extérieure qui tient à deux mains son bâton de hockey au-dessus de sa tête

Romeo Saganash représente les territoires autochtones et défend Cheval Indien de Richard Wagamese

Photo : Boréal

La couverture du livre Mantra montre un homme de dos à son bureau en noir en blanc.

L'autrice-compositrice-interprète Julie Aubé représente l'Atlantique et défend Moncton mantra, de Gérald Leblanc

Photo : Radio-Canada / Mathieu Lavoie

La couverture du ivre représente un appareil mélangeur dont le  contenu, un liquide violet, gicle en l'air.

France D'Amour représente le Québec et défend Un lien familial de Nadine Bismuth

Photo : Radio-Canada / Julie Mainville/Boréal Compact

Sur la couverture du livre La mauvaise mère, une illustration représentant quatre silhouettes

Dominique Demers représente l'Ontario et défend La mauvaise mère, de Marguerite Andersen

Photo : Martine Doyon/Prise de parole

La couverture du livre est séparée en deux horizontalement, couleur sombre en bas et claire en haut.

Alpha Toshineza représente l'Ouest canadien et défend Le soleil du lac qui se couche, de J. R. Léveillé

Photo : Radio-Canada / Martin Bruyère/La Peuplade

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi