•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment les musées contribuent à la réconciliation avec les peuples autochtones

Pénélope

Avec Pénélope McQuade

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Comment les musées contribuent à la réconciliation avec les peuples autochtones

Une salle d'exposition dans laquelle on peut voir des objets sous verre: des tenues traditionnelles notamment.

La collection Cultures autochtones du Musée McCord

Photo : Musée McCord

C'est une première pour deux importants musées montréalais. Ces derniers mois, le Musée McCord et le Musée des beaux-arts de Montréal ont tous deux nommés des conservateurs autochtones. Un pas de plus dans le rapprochement déjà engagé avec les communautés.

Au micro :

– Lisa Koperqualuk, conservatrice-médiatrice en art inuit au Musée des beaux-arts de Montréal
– Jonathan Lainey, conservateur de la collection Cultures autochtones du Musée McCord
– Marie-Paule Robitaille, conservatrice et membre du Conseil de la réconciliation de l’Association des musées canadiens

Les trois personnes invitées expliquent que le rôle des musées est double. Il est à la fois de permettre au public d’entendre les perspectives autochtones sur leur passé et leur art, et de faire connaître aux communautés leur propre histoire.

C’est pourquoi l’anthropologue inuk Lisa Koperqualuk, nommée en septembre dernier au Musée des beaux-arts de Montréal, explique que le musée envisage de réorganiser l’exposition de sa collection d’art inuit pour la présenter au public avec une perspective inuite.

L’historien et anthropologue Jonathan Lainey, membre de la nation huronne-wendat, nommé au Musée McCord en février dernier, explique pour sa part que le musée gère le patrimoine de plusieurs communautés qui ont fait la demande de ne pas voir leurs objets manipulés ou exposés. Le musée les met ainsi à la disposition des communautés quand elles le souhaitent pour pratiquer des cérémonies.

Il y a beaucoup d’apprentissages à faire dans les musées sur ce qui ne devrait pas être fait, ce qui devrait être fait avec l’inclusion des [communautés], et un gros devoir des musées d’ouvrir leurs portes pour faire connaître aux peuples ce qu’il reste de leurs biens et qu’ils s’en rapprochent autant que possible.

Marie-Paule Robitaille, membre du Conseil de la réconciliation de l’Association des musées canadiens
Lisa Koperqualuk, Marie-Paule Robitaille et Jonathan Lainey devant un micro de radio.

Lisa Koperqualuk, du Musée des beaux-arts de Montréal, Marie-Paule Robitaille, de l’Association des musées canadiens, et Jonathan Lainey, du Musée McCord

Photo : Radio-Canada / Coralie Mensa

Le Musée McCord présente depuis 2013 l’exposition permanente Porter son identité : la collection Premiers Peuples (Nouvelle fenêtre). Une partie de l’imposante collection d’art inuit du Musée des beaux-arts de Montréal (Nouvelle fenêtre) est exposée au quatrième et dernier niveau du pavillon Claire et Marc Bourgie. Le Musée des beaux-arts du Canada, à Ottawa, présente jusqu’en août prochain l’exposition Àbadakone : feu continuel (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi