•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pénélope

Avec Pénélope McQuade

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

David Heurtel : « Quand j’ai quitté la politique, j’étais meurtri »

David Heurtel au micro de Michel C. Auger.

L'ancien ministre libéral David Heurtel, au micro de Michel C. Auger (Archives).

Photo : Radio-Canada / Pierre Mainville

David Heurtel, ancien ministre libéral du Québec sous Philippe Couillard, est plutôt clair quant à sa carrière en politique provinciale : « C'est une expérience difficile, la politique. » C'est dans un livre, Journées de ministre, qu'il raconte ainsi son quotidien dans ses fonctions de député et de ministre, ainsi que ses bons et moins bons coups, dans l'objectif de présenter la vie d'un élu au grand public, mais aussi pour « faire la paix » avec sa carrière politique provinciale.

Les cinq années que David Heurtel a passées comme élu à l’Assemblée nationale n’ont pas été de tout repos, selon ses confidences.

La politique est un traumatisme. Comme souvent lorsqu’on a vécu un traumatisme, on ne s’en aperçoit qu’après en être sorti.

Extrait du livre « Journées de ministre », par David Heurtel

Quand on entre en politique et quand on devient ministre, ce n’est pas comme s’il y a un livre quelque part ou quelqu’un [qui] s’assoit avec vous et vous donne une formation et vous dit comment ça va se passer, lance-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi