•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un bar, c’est une PME : un mouvement pour éviter la faillite aux bars du Québec

Pénélope

Avec Pénélope McQuade

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Un bar, c’est une PME : un mouvement pour éviter la faillite aux bars du Québec

Une affiche avec le mot-clic « Un bar, c'est une pme » est collée sur la devanture d'un bar fermé.

Un bar fermé à Montréal

Photo : Page Facebook @unbarcestunepme

Les bars ont été parmi les premiers à avoir dû fermer face à la crise de la COVID-19 et seront probablement les derniers à pouvoir rouvrir après le confinement. Pourtant, ils ne sont pas admissibles aux aides financières des gouvernements, puisqu'ils ne sont pas considérés comme des PME. C'est pour faire changer cela que Pierre Thibault, copropriétaire de la Taverne St-Sacrement, à Montréal, a lancé l'initiative Un bar, c'est une PME.

La mobilisation a déjà permis un revirement de situation, puisque le gouvernement fédéral a revu et modifié certaines conditions d’admissibilité de ses aides pour qu’elles bénéficient aux bars.

On salue et on est très content de ce changement de cap du fédéral, affirme Pierre Thibault.

Cependant, il souligne que la situation bloque toujours du côté du gouvernement du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi