•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retourner finir son secondaire à 61 ans

Pénélope

Avec Pénélope McQuade

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

Retourner finir son secondaire à 61 ans

Érick Rémy devant un micro de radio.

Érick Rémy

Photo : Radio-Canada / Coralie Mensa

Depuis l'automne dernier, Érick Rémy est de retour sur les bancs de l'école qu'il a quittée il y a près de 50 ans. « Je suis un dyslexique, j'ai lâché l'école en secondaire 3 et j'ai quand même réussi à faire une carrière, mais il me manquait quelque chose, je voulais boucler une boucle. » L'animateur et journaliste, aujourd'hui conseiller municipal de Boisbriand, explique qu'il lui a fallu beaucoup d'humilité pour prendre cette décision à son âge.

Érick Rémy suit des cours au centre de formation Le tremplin, à Sainte-Rose, à Laval, fréquenté par des jeunes de 16 à 24 ans.

Il raconte que de n'avoir pas fait d'études a été une source de complexes au cours de sa vie professionnelle, mais qu'il a néanmoins fini par en tirer une force.

Je n'ai pas fait beaucoup de journalisme à l'écrit à cause de ça. [...] Ma pensée est à l'extérieur de la boîte, j'ai des façons de poser des questions que d'autres n'ont pas. Ce qui était pour moi un complexe est finalement devenu une grande force, parce que comme je n'avais pas été formaté, je détonais.

Érick Rémy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi