•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pénélope

Avec Pénélope McQuade

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

Le Camp rock, un exutoire inclusif pour faire vibrer les jeunes rockeuses

Montage montrant les visages d'une femme et de deux fillettes parlant devant un micro dans un studio de radio.

La réalisatrice Sophie Lambert avec Myrka et Ross, deux participantes du Camp rock à Montréal l'été dernier.

Photo : Radio-Canada / Stéphanie Dupuis

Un peu partout dans le monde, des filles et des personnes de genre non conforme se donnent rendez-vous au Camp rock où elles suivent pendant une semaine des ateliers de musique, d'estime de soi et de développement du leadership. La réalisatrice Sophie Lambert a infiltré la cohorte montréalaise de l'été dernier pour produire une série documentaire sur le sujet. En huit épisodes d'une dizaine de minutes, elle suit le parcours de plusieurs participants et participantes, dont Myrka et Ross, deux chanteuses amoureuses du rock.

« C’est un camp basé plus sur l'acceptation, je pense, que sur la musique. C’est ouvert pour toutes les personnes avec leurs différences. Mais c’est surtout intéressant parce que ça permet aux femmes et aux personnes de genre non conforme à s’intégrer dans l’industrie de la musique rock », explique Myrka.

« Je suis venue pour avoir du fun et faire de la musique. C’est ensuite que j’ai découvert la communauté LGBTQ. Je n’étais pas totalement informée sur ça. J’ai beaucoup appris sur une communauté différente de la mienne là-bas. C’était beaucoup plus une expérience qu’un camp musical », souligne Ross.

« Les filles peuvent groover, faire du rock, jouer de la basse, gueuler et crier. Au Québec, on a quelques filles qui font du rock. Mais en général, ce sont des rôles qu’on donne aux gars », mentionne la réalisatrice Sophie Lambert.

Les épisodes de la série documentaire Camp rock seront diffusés sur Tou.tv (Nouvelle fenêtre) à compter du 5 février 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi